Home Spectacles Danse Ochres : Danse contemporaine au Musée du Quai Branly-Jacques Chirac

Ochres : Danse contemporaine au Musée du Quai Branly-Jacques Chirac

La Compagnie Bangarra Dance Theatre est une des troupes d’art vivant les plus importantes d’Australie, reconnue dans le monde entier, composée d’Aborigènes et d’indigènes du Détroit de Torrès.

Le Théâtre Claude Levi-Strauss accueille, 20 ans après sa création en 1994 et remontée pour la première fois à l’étranger, sa pièce phare, Ochres, qui n’a rien perdu de ni de sa singularité, ni de sa beauté et inaugure ainsi la saison des spectacles des arts vivants au Musée du Quai Branly-Jacques Chirac.

Ochres : Danse contemporaine au Musée du Quai Branly-Jacques Chirac

L’ocre (traduction française d’Ochres) est une substance argileuse dont l’importance est prépondérante dans la vie quotidienne et la culture des Aborigènes d’Australie, qui l’utilisent comme medium symbolique dans leurs peintures corporelles lors des danses rituelles et des cérémonies, pour raconter leurs histoires.

« Sa signification et ses nombreux usages – spirituels comme pratiques – ont constitué la force sous-jacente de cette création », précise en 1995 Stephen Page, le chorégraphe du spectacle.

Quatre couleurs, le jaune, le noir, le rouge et le blanc, évoquent tour à tour, en quatre tableaux, l’esprit féminin, l’esprit masculin, les relations entre les hommes et les femmes et enfin l’esprit du nouveau monde en relation avec le passé.

Ochres : Danse contemporaine au Musée du Quai Branly-Jacques Chirac

Le spectacle est envoûtant, les danseurs véritablement habités par leurs rôles nous racontent la fertilité, l’enfantement, la chasse, les kangourous, la sensualité, la douleur, l’énergie avec une force et une présence physique impressionnantes, au pied d’un majestueux et fascinant Totem tutélaire.

La puissance évocatrice est exacerbée.

Les corps sont sublimés par l’argile et la lumière qui les habille.
La bande son, mélange de cris d’animaux, de rythmes et de mélopées traditionnels, de musiques contemporaines, enveloppe mystérieusement l’espace… et le spectateur littéralement immergé dans un univers où la tradition et le présent se rejoignent, s’imbriquent avec intensité.

Ce spectacle superbe et étonnant s’achevait le 8 septembre, on aurait aimé le revoir … il laisse cependant augurer de la qualité exceptionnelle des spectacles suivants proposés par le Musée !

Informations pratiques

  • Chorégraphie : Stephen Page et Bernadette Walong-Sene
  • Chorégraphie traditionnelle : Djakapurra Munyarryun
  • Musique : David Page
  • Décors : Jacob Nash
  • Lumière : Joseph Mercurio

Tous les prochains spectacles et événements proposés au Musée du Quai Branly-Jacques Chirac